Safra prépare le lancement de son nouveau bus et veut accélérer son développement sur le marché européen de la mobilité hydrogène

Albi – 4 avril 2022

Premier constructeur français de bus à hydrogène[1], la société Safra se prépare à lancer un nouveau bus à hydrogène dénommé Hycity. Le design de ce véhicule sera officiellement présenté sur le salon European Mobility Expo à Paris le 7 juin prochain.

Issu des dernières technologies et d’un design épuré, ce bus, destiné aux transports publics urbains, vient compléter le catalogue de solutions autour de la mobilité décarbonée que propose la société (construction et commercialisation de bus à hydrogène, rétrofit[2] d’autocars diesel en hydrogène, rénovation et maintenance lourde de véhicules de transport de personnes, ainsi que service client). Dans ce cadre, Safra prépare un nouveau plan stratégique de développement grâce à un enrichissement de l’offre produit et un élargissement de la couverture européenne.

Portée par des enjeux environnementaux de décarbonation des transports publics (réduction des émissions de gaz à effet de serre et de particules fines) et de souveraineté énergétique (autonomie vis-à-vis des ressources fossiles importées), la flotte européenne de bus (trajets urbains) et d’autocars (trajets inter-urbains) à hydrogène est attendue en croissance de +54% par an jusqu’en 2030[3].

Safra est leader des bus à hydrogène en France, avec un total de 17 véhicules immatriculés à fin 2021, soit 60% de parts de marché, et démarre la conquête du marché des autocars à hydrogène par le biais du rétrofit d’autocars. La société a remporté une commande qui est, à sa connaissance, la plus importante en Europe à ce jour (commande publique de 15 autocars inter-urbains diesel à rétrofiter pour la région Occitanie signée en juillet 2021).

Dans le cadre de ce plan, la société prévoit une extension de 6 000 m2 de son site industriel à Albi (11 000 m² actuellement). Après avoir autofinancé son développement jusqu’en 2020, puis procédé à une première augmentation de capital en 2021 auprès de fonds gérés par Aqua Asset Management[4], Safra étudie différentes options de financement, dont une introduction en bourse[5], pour lui permettre de soutenir son plan de développement technologique, industriel et commercial.

 

[1] Sur la base des données publiques de Mobilité France Hydrogène qui font état de 28 bus immatriculés au total en France au 31 décembre 2021, dont 17 bus Safra, soit 60% de parts de marché.

[2] Transformation des véhicules à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible (PaC) hydrogène.

[3] Sources: Research & Markets / Mordor Intelligence.

[4] Détention de 34% du capital de Safra par des fonds gérés par Aqua Asset Management (notamment via Transition Evergreen, société dont les actions sont admises à la négociation sur le marché réglementé d’Euronext Paris).

[5] Sous réserve des conditions de marché et de la réglementation applicable.

A propos

Safra, société française créée en 1955, est un acteur historique de la rénovation des matériels de transport de personnes et un pionnier de la mobilité hydrogène. La société inscrit sa stratégie dans les enjeux environnementaux, sociétaux et de souveraineté, afin de devenir l’accélérateur leader de la transition énergétique par la décarbonation durable des transports publics en Europe.
Safra est le premier constructeur de bus à hydrogène en France, avec 60% de parts de marché à fin 2021, et un précurseur du rétrofit de car diesel vers l’hydrogène, avec, à sa connaissance, la plus importante commande en Europe à ce jour.
Safra propose des solutions répondant parfaitement aux besoins des autorités de transports de la mobilité vers une décarbonation de leur flotte : la construction et la commercialisation de bus à hydrogène, le rétrofit d’autocars diesel en hydrogène, la rénovation et la maintenance lourde de véhicules de transport de personnes, ainsi que le service client.
La société est implantée à Albi en France, sur un parc de 8,5 hectares, avec 11000 m² de bâtiments couverts, et emploie à ce jour plus de 200 collaborateurs.

Avertissement

Le présent communiqué de presse inclut uniquement des informations résumées et ne prétend pas être exhaustif. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude et l’exhaustivité de l’information ou des opinions contenues dans le présent communiqué de presse.

Le présent communiqué de presse ne contient pas et ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières, ni une invitation ou une incitation d’investissement dans des valeurs mobilières en France, aux Etats-Unis ou dans toute autre juridiction.

Relation Presse

Emmanuelle SAUX
Responsable Communication

Ce communiqué de presse vous a plu ?
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Print